AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé] Le raid sur le sanctuaire de Maela'ssat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Libérateur
Libérateur

Messages : 10
Age : Adulte
Métier : Imprévisible

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Terminé] Le raid sur le sanctuaire de Maela'ssat   Mer 8 Mar - 0:16

Une affiche fraîchement placardée sur le tableau d'affichages à la caserne attire quelques regards, il y a là à première vue une prime ainsi qu'une description des deux recherchés, ainsi que celle du lieu et des conditions de cette aventure alléchante qui, en effet, récompense de trois pièces d'or chacun des braves guerriers qui se décideront à rejoindre Mornoiseau, l'auteur étant un certain Kalendor, il est précisé que ça fait donc six pièces d'or si les deux cibles sont abattues.

Citation :
Appel aux armes
Aujourd'hui chers guerriers et fièrs aventuriers, j'en appel à votre lame et à votre bouclier. Depuis voilà plusieurs semaines, moi et les miens subissons des attaques presque incessantes des Nagas, vivant plus loins aux larges de notre Kalimdor tant aimée. Ils protègent un de leur "sanctuaire" monstrueux qui trône sur une île luxuriante. Je vous en prie aidez-nous, ils nous pillent, ils nous volent, ils nous massacrent.


Citation :
Les cibles sont deux nagas qui dirigent enssemble le sanctuaire de Maela'ssat, un guerrier robuste du nom de Serloan Vicegueule ainsi qu'une agile et vile serpent qui répond au nom de Naloath. Ils ont une troupe de guerriers sous leurs ordres, mais moi aussi également, et je remet toute l'opération à mon ami Mornoiseau, vous aurez donc d'autres guerriers et un navire, ainsi qu'un cap. Ramenez-moi la paix, et Mornoiseau sera ravi de vous remettre trois pièces d'or pour chacun de ces deux créatures ideuses, soit six pièces d'or par personnes, en supplument, gardez les objets de valeurs que vous trouverez assurément sur l'île.
Comte du Vallon, Kalendor Plaiétoilée

L'impétueux Gardien Serloan Vicegueule:


La vile Naloath :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libérateur
Libérateur

Messages : 78

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé] Le raid sur le sanctuaire de Maela'ssat   Mer 8 Mar - 9:46

Teliassin lu l'affiche, un sourire de circonstance étirant ses lèvres. De l'or, en aussi grande quantité, fallait-il que ces gens soient désespérés! La compassion ne sert jamais à rien, hormis quand il est possible d'amasser un trésor pour cette bonne action! C'est la première rêgle du mercenaire: on ne refuse jamais un contrat juteux, quel que soit sa provenance, si on est sur de ne pas y rester! Le sergent passa à la taverne, se servir un grand verre de vodka, en réfléchissant à l'offre... Il partirait, si le temps lui était donné, mais avec la chasse au worgens, il n'est pas sur qu'il puisse se libérer...

_________________
"Certains sont motivés par l'honneur et l'altruisme.
Pour d'autres c'est la bourse qui pend à leur ceinture... et celles qui se trouvent en dessous."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sergent
Sergent

Messages : 46
Age : 30 ans
Métier : Mercenaire casseuse de bouches
Localisation : Hurlevent
Aime : L'alcool, la baston, l'or.
Déteste : Le mauvais alcool, les méchants mais surtout les pas gentils !

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé] Le raid sur le sanctuaire de Maela'ssat   Mer 8 Mar - 11:16

Passant devant l'affiche avec une sombrebière à la main, Sunnevah s’arrêta net en louchant sur "6 pièces d'or". Elle pris à peine le temps de lire le reste de la prime qu'elle hocha la tête pour elle-même, finit sa chope d'une traite et partit en chercher une autre tout en cherchant Mornoiseau pour lui indiquer sa présence pour cette expédition.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Commerçante
Commerçante

Messages : 18
Guilde : Havrefiel
Age : 28 ans
Métier : Tanneuse /travailleur du cuir
Localisation : Tannerie d'Havrefiel
Aime : Sinistre, sa petite veuve noire, l'argent, le commerce et le whisky.
Déteste : Les réprouvés et bon nombre de choses.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé] Le raid sur le sanctuaire de Maela'ssat   Mer 8 Mar - 11:26

*la chasseresse mâchouille comme toujours sa pomme, lisant les annonces sur le tableau. Un joli petit sourire se dessina sur son visage lorsqu'elle vit le mot Naga, un autre lorsqu'elle vit sanctuaire et se mit à ricaner lorsqu'elle vit la récompense*

- Hum... des pièces d'or pour des gros poissons puants je crois qu'une petite partie de chasse s'impose.

*Avec un petit sourire en coin, elle tourna les talons pour retourner à la taverne. Cela mets toujours de bonne humeur ce genre d'annonce dès le matin.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libérateur
Libérateur

Messages : 10
Age : Adulte
Métier : Imprévisible

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Résumé du voyage   Mer 8 Mar - 16:45

Voici maintenant l'heure du départ, les nobles aventuriers et mercenaires qui ont répondu à l'appel rejoignent Mornoiseau qui les conduit alors au beau milieu de l'après midi à la cité blanche. Dans le quartier mage, ils rencontrent une bien-née qui semble être en lien avec le dirigeant temporaire de cette petite troupe.

L'elfe bien-née


Cette dernière, après une courte discussion ouvrira un portail vers un village portuaire à l'ouest de Kalimdor, c'est notamment un village Kaldoreï. Ce petit endroit qui pourrait très bien être paisible semble être sur le sentier de la guerre, en effet on remarque très vite au port deux navires de guerres dont un d'une architecture humaine, l'autre elfique. Les aventuriers remarquent rapidement la présence quelques troupes d'elfes ainsi que de nombreux mercenaires de toutes les races, et bien de toutes oui, des Orcs, des Humains, des Sin'doreï, et même un petit groupe de gobelins Tout ce beau monde fait bien une bonne centaine de combattants.

Le groupe rencontrera alors dans l'auberge du village, accompagné de la Bien-née, les deux autres chefs de toute cette petite armée. L'un est une humaine qui prétend diriger les différents groupes de mercenaires, elle est également leur porte-parole, elle se nomme Léandra Blanchécume. Le second est un orc du nom de Morgrom Main-de-l'Ettin, il parle à l'aide d'un interprète Sin'doreï. L'orc affirme qu'il sera celui qui s'occupera des membres de la horde.

Morgrom, la Main-de-l'Ettin


Léandra Blanchécume


Après une discussion courte, Blanchécume vient avertir ceux qui suivent Mornoiseau.

Citation :
Morgrom est un ami, ceux qui le suivent sont des mercenaires, tout comme lui, tout comme nous, et tout comme vous, on travaille pour le même compte, ce point est déjà fixé avec les autres, je ne veux pas vous voir vous entre-tuer, mais vous aider mutuellement pour ce raid qui va suivre et vous battre côte à côte

Suite à ça, un troisième personnage entre en scène, un kaldoreï, il est le capitaine de la petite troupe elfique. C'est à ce moment qu'alors les cinq protagonistes se rassemblent autour d'une table, pour discuter pendant une bonne demi-heure.
Pour les autres, ils se sont un peu éparpillé dans le village, si quelques uns se balladent proche de la plage un peu plus au sud, ils croiseront un champ de bataille récent où Nagas et Elfes se sont livrés un combat, ils les ont repoussé,  les cadavres des Nagas seulement sont restés joncher à l'endroit de leur mort.

Et voilà que sonne l'heure, un cor raisonne dans le village, c'est l'embarquement, les nombreux soldats se rassemblent et monte à bord, dans leur navire, les elfes prennent le leur, et tous les mercenaires prennent le second. Morgrom prendra souvent la barre. Certains se demandent si c'est une bonne idée..

Les deux bâtiments suivent alors le cap, vers l'Ouest pendant bien plus d'une journée, quant tout d'un coup, au petit matin, une brume sortie de nulle part envahit l'air, elle semble anormale. Les torches s'allument sur le navire, certains pensent qu'on ne devrait pas, mais Mornoiseau affirmera que l'adversaire sait déjà que nous sommes là. Après une demi-heure que l'on navigue au ralentit, voilà maintenant que le silence de la mer glissant sous la coque des vaisseaux se fait troubler par la vigie. : " Terre en vue " !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libérateur
Libérateur

Messages : 10
Age : Adulte
Métier : Imprévisible

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé] Le raid sur le sanctuaire de Maela'ssat   Jeu 16 Mar - 2:27

Résumé de "Maela'Ssat" première partie.

Citation :
C'est une brume épaisse qui nous accueilla, tôt le matin, la vigie coupa net le suspens quand elle cria "Terre en vue".
   Sur le quaie, "On s'active, on se magne! ", on sort les canons, on lève nos boucliers sur les flancs, on commence à voir la cime des arbres, puis le bastion, les côtes, et l'ennemi...
L'endroit était luxurieux mais notre adversaire n'avait pas prévue un aussi gros raid.. Peut-être nous avaient-ils même pas remarqués jusqu'à maintenant ? C'était un bastion darnassien, les nagas étaient de nouveau les maîtres de ce lieu, et bientôt, ce sera nous.

Après un silence inquiétant avant une tempête assurée, les ordres se bousculent, et se répondent.. Les Elfes se préparaient à lancer une volée de flèches, tandis le silence se fait rompre par le tonnement des canons, vomissant les flammes de l'enfer, déchaînant la colère de la guerre sur les Nagas. La terre trembla sous le courroux des mercenaires, on ne visait pas les bâtiments principaux, et ça a suffit.. Les survivants tentant d'aller sous le tunnel du bastion se réfugier pendant que leurs confrères et consoeurs se voyaient démembrés, une cannonade assourdissante, et quand la fumée de gâchait pas la vue, c'était des entrelacs d'os de sangs et de chairs mêlées volant dans tous les sens...

Après cette entrée fracassante, c'est le débarquement. "Chaloupe" ! Les libérateurs rejoignent alors le rivage ainsi, il n'était pas possible d'accoster à cause de grands pieux enterrés prêt à éventrer les navires. On pose le pied à terre, puis on se met en position sous les ordres de Mornoiseau, une formation stratégique, c'était l'heure de nettoyer l'endroit. C'est ce que nous avions fait en effet, ils étaient pris au piège, la Horde d'un côté, nous de l'autre, c'était une boucherie sans nom..
Dés que le combat s'est terminé, on remarqua les nagas fuyant vers les hauteurs de l'île, quittant le rivage, ils ne pouvaient pas rivaliser face à nos cannons. Les mercenaires prirent en chasse ces vils serpents. Les libérateurs suivèrent le mouvement.

Sur la route, on vit le paysage changeant comme on change de vêtement, il revêtit un habit verdoyant, les pavés de la routes soulevés par les racines, la végétation reignait en reine ici.
Sur la droite, durant l'ascension, il y avait là une petite colline au dessus d'une falaise, plus loin, une tour elfe ancienne où les nagas avaient monté une barricade, maigre et fragile, notre ennemi n'était pas en mesure de nous contenir.. Les troupes alliées se rassemblèrent devant la porte, les Orcs vinrent empaler cette dernière avec deux lances longues, épaisse, puis ils tirèrent jusqu'à faire céder la porte.

Pendant qu'ils essayèrent d'ouvrir le passage, derrière cette dernière rugissait de colère une créature immense, ses coups sur le sol raisonnaient. Les libérateurs suivirent Mornoiseau qui décida de tenter une autre approche, le ciel commença à pleurer ces morts, et ses larmes s'abattaient sur les têtes de chacun de nous, frappant le visage et ruisselant le long des armures, couvrant les sons, la dense végétation cachaient nos mouvements. Il y avait une palissade fragilisée sur le flanc gauche du camp Naga, et nous l'avions exploitée, nous sommes entrés en même temps que nos alliés ouvrirent la porte et virent cette bête dominant le combat. Heureusement elle n'a pas porté son attention sur nous tout de suite, nous avons tuer les nagas restant ainsi que le capitaine, le temps que tout ça se fasse, la créature se fatigua, couverte de blessure... Elle recula, et les libérateurs en firent sa proie. S'en suivit un combat acharné contre ce colosse naga à la peau dure, un mastodonte en armure. Les combattants, ruant de coups la bête, se firent aidé par Main-de-l'Ettin et Blanchécume, et durant le combat, ils sauvèrent l'Orc. Après que la bête ai donné du fil à retordre à tous, elle s'écroula sous les coups d'Askald Domcro, et des nombreux projectils de nos archers et tireurs qui allèrent dans ses yeux, sans compter l'aide du prêtre de bataille, ainsi que de l'aspirant paladin et de Mornoiseau.

Une fois le combat terminé, les libérateurs assistèrent à une scène rare, l'Orc remercia ses sauveurs, d'une poigne très amicale, l'air bien content de faire équipe avec nous.
Après cette bataille, le groupe trouva son butin, et les mercenaires de l'Alliance prirent place à la tour récement conquise, la horde, ne chômant pas, comencèrent à construire un camp à côté de la route, sur le rebord de cette falaise, pour nous et les elfes, c'était le bastion. Et c'est à ce dernier qu'Alexandre et Prudence trouvèrent un enfant naga, ainsi qu'un morceau d'une carte locale, ils décidèrent de l'épargner, pour l'instant.

Dans la nuit, des éclaireurs ont été envoyés pour explorer l'île, le camp de la Horde avait déjà bien avancé, celui de l'Alliance, ils avaient renforcé les barricades à leur manière, ils ont étendu les défenses et mirent des patrouilles sur la route en marche. Pour ce qui est du bastion, on devait renforcer celles de notre position, et c'est ce que nous fimes. La journée était calme, le ciel dégagé, il était difficile à croire que toute cette ruine à été causé par nous.. Un véritable massacre, un carnage, on jetait encore les cadavres dans une fosse commune, mais on prenait soin de mettre les notre ailleurs, même si on avait très peu de perte. On descendit les canons des calles inférieurs des navires sur la terre ferme pour défendre les deux positions principales, le bastion et la tour.
Les ingénieurs commencèrent même la construction de certains engin de défense.

Le soir suivant, nos éclaireurs revinrent tous avec de bonnes nouvelles, tandis que Mornoiseau déchiffrait son morceau de carte, les informations supplémentaires l'aidèrent beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mort
Mort

Messages : 35
Métier : Tueur de mages
Localisation : Azeroth

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé] Le raid sur le sanctuaire de Maela'ssat   Sam 18 Mar - 5:31

Renfort en eaux troubles...


Alors que la nuit frappait la côte de son éclat d'ébène, un navire écuma jusqu'au rivage et l'on vit, parmi cette obscurité floue, luire dans les flammes essoufflées des derniers combats les haches d'un guerrier à la chevelure de feu qui se dirigeait à grande vitesse vers les hauteurs... Tous purent entendre le cri de défi qu'il lança aux écailleux et autres immondices des mers :

- "Vous auriez dû agir ! Je suis déjà là ! Tyr prédisait mon retour ! Mon absence n'était que temporaire ! Jusqu'au jour où les temples ouvriraient leurs portes de marbres; où les Fils d'Havrefiel verseraient leur sang ! Mais personne ne voulait y croire, n'y même en mon existence... Et quand l'aube la révéla enfin - la vérité jaillit dans les flammes ! Dans notre langue première, mon nom est Bjorneik, Coeur d'Ours ! Je rejoins ma destinée !"

Le Berserker chargea si rapidement que le vent même semblait se fendre ! Le chant macabre de l'acier rythma sa marche parmi les rares survivants du premier massacre. L'homme rejoindra sûrement le Bastion au crépuscule du jour et à l'aube d'un nouveau raid des Libérateurs !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libérateur
Libérateur

Messages : 10
Age : Adulte
Métier : Imprévisible

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé] Le raid sur le sanctuaire de Maela'ssat   Sam 18 Mar - 16:23

Résumé de "Mission Officieuse" du raid de Maela'Ssat. Event 2


Citation :
Le lendemain du débarquement, la journée fut reposante, calme, il n'y avait eût aucun combat de trop grande importance.. Le soleil passait entre les feuillages du bastion, la mer était calme, la brise du matin soulevant les cheveux verdoyants de la nature qui tombaient des arbres, la jungle chantait durant toute sa journée, des centaines de voix provenant de la faune. Il était bien difficile de croire qu'à peine un jour avant ça la guerre faisait rage, venue par l'est, massacrant les Nagas, réduisant à néant toutes formes de vies à néant, passant sous silence les cries et les sifflements des serpents qui avaient élus domicile ici, cette vision des choses malheureusement n'a atteint que peu d'esprit encore dans la raison.. Pendant que le soleil parcourait encore le ciel, les mercenaires ainsi que les libérateurs fortifiaient les trois campements avec des palissades, des pièges, des piques ainsi que les canons du navire des guerriers de l'Alliance qui avait renoncé à cette idée de grandeur et à la guerre entre les factions pour se réunirent et faire front commun avec la Horde afin de répandre la désolation sur d'autres terres, n'écoutant ni chef de guerre, ni Roi, mais seulement leur désir de combat inextinguible et l'appât du gain, dirigés seulement par d'autres mercenaires qui avaient la tête et la force d'un véritable seigneur.

Durant l'après-midi du jour suivant, les libérateurs eûrent la surprise de voir le Commandant venir aider ses plus grands guerriers durant ce raid, mais il laissa encore bien évidement Alexandre diriger les troupes. C'est ainsi qu'après quelques heures, ils allèrent en patrouille pour Blanchécume, à l'est ,dans une jungle vierge où les Nagas tentaient tant bien que mal de tenir, mais leur nombre ne se concentrait pas là. C'est ainsi que quelques libérateurs partirent à l'est avec trois autres combattants, et ils tombèrent après une demi-heure de marche dans cet enfer vendu comme paradis sur un groupe de Naga, avec une grenade aveuglante, les libérateurs encerclèrent les ennemis et parvinrent à éliminer les poissons visqueux, malheureusement, un des nagas rugît quand une des lames fendue son épaule, ce son sinistre effraya les oiseaux et se fit coupé par un autre coup vif. Les mercenaires de Blanchécume se réjouissaient trop vite de leur attaque, ce qui leur coûta cher... A peine quelques secondes après Ariane n'a a peine eût le temps d'alerter un mouvement rapide vers leur direction qu'un harpon lancé à vive allure se planta précisément dans la poitrine d'une furtive, un cuirassé fonça sur le second mercenaire en dégainant ses lames et démembra un porteur de bouclier et dégagea Sunnevah, après ça, un autre cuirassé se montra aussi rapide et déterminé suivi d'un lanceur de sort qui ne fit pas long feu. Après un combat difficile, Gabriel se retrouva avec une lance dans la cuisse, les autres n'étant pas trop blessé. Les compères d'Havrefiel traînèrent le boiteux jusqu'au camp et parvinrent à le soigner puis l'emmenèrent jusqu'au bastion, là où Alexandre confisqua les pistoles de Gabriel qui avait tiré sur les nagas en pleine jungle avec une grande inconscience, suivie d'Ariane. Il leur aurait dit " Je vais offrir vos jouets à Neptulon " et sans mentir, il honora ses paroles en jetant les pistoles à l'eau.


Le soir de ce même jour, il rassembla ceux en capacité de se battre pour une mission importante.
Maldan était chargé de conduire Aenethia et Clerâ dans des grottes, équipé de grenades hallucinogènes et aveuglantes afin de placer une pierre de portail à un point précis.
Mornoiseau lui conduisit Teliassin, Thalia et Sunnevah proche du plateau afin de faire de même.
Prudence Harper ainsi que Lyra Reggad et le reste se dirigèrent alors vers le camp de Blanchécume pour ouvrir les portails et réceptionner les blessés. Le but de cette mission étant d’empoisonner les sources du marais ainsi que de boucher les seuls sorties des galeries souterraines.
Cette mission se passa très bien du côté de Mornoiseau qui ouvrit le portail en premier après avoir atteint son objectif avec l'aide de ses compères, il y avait une simple patrouille Naga qui tenait la position. Les libérateurs firent ce qu'ils avaient à faire, deux transporteurs et un gobelin passèrent le portail et placèrent les charges ainsi que les tonneaux contenant un liquide d'un bleu pâlissant. Ils rentrèrent ensuite par ce portail, sans aucun blessé. On entendit une explosion d'ici même résonante d'ici même, depuis le camp.
Malheureusement pour le second groupe, ce ne fit pas une tâche facile, malgré qu'ils réussirent également à la même finalité, Aenethia s'était fait embroché l'épaule ainsi que Maldan qui fut dans l'incapacité de se mouvoir correctement après avoir reçu quelques coups.


La seconde phase s'amorça et Alexandre rassembla ceux encore debout pour rejoindre le plateau avec deux Orcs, un Troll et son raptor ainsi qu'un mage Sindo'reï, Teliassin, Thalia et Prudence suivirent le mouvement ainsi que la route vers l'est de l'île. Une fois proche de la paroi d'une des falaises parcourue par les racines des immenses arbres au sommet, ils grimpèrent la roche jusqu'à atteindre le sommet, là où ils trouvèrent un camp naga envahi par la nature. Le Troll, ainsi que Prudence, Teliassin et Thalia abattirent leur projectiles sur les cibles que donna Mornoiseau, Teliassin passa entre les herbes et les roches pour glisser ses lames sous la gorge de plus d'un Naga, aucune alerte ne fut déclenchée durant cette attaque furtive digne de vrais assassins. Une fois devant une grotte, ils virent un cuirassé Naga dans la pénombre. Les tireurs tentèrent de l'abattre mais qu'un e flèche venant du troll parvenu à atteindre la cible, ce dernier par contre, se vît empalé par l'arme du Naga. Le capitaine du camp tenta d'alerter les siens, mais rien ne lui répond, ils étaient tous morts. Le raptor, en voyant son maître mourant, sauta sur sa proie en plantant ses griffes, ainsi que ses crocs dans sa nuque et obligea au serpent de tomber, il dévora son visage tandis que ses cris déformés s'étouffèrent peu à peu pendant qu'en ce même moment horrible, le sang gicla dans toutes les directions, jusqu'à ce qu'il ne resta plus que des lambeaux du Naga.


Les mercenaires de Morgrom ramenèrent leur ami au camp de Blanchécume, accompagnés de Teliassin et de Thalia, le troll mourra avant qu'on ne pu lui apporter des soins.. Alexandre et Harper restèrent alors là-haut, surveillant leur nouvelle position, des combattants ne tardèrent par à les rejoindre, une poignée, attendant les renforts du lendemain pour prendre le plateau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libérateur
Libérateur

Messages : 10
Age : Adulte
Métier : Imprévisible

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé] Le raid sur le sanctuaire de Maela'ssat   Sam 18 Mar - 18:17

Résumé "Le bourbier" du raid de Maela'Ssat, Event 3.

Citation :
Une pluie battante s'abattit durant toute la journée sur la jungle, s'infiltrant dans la terre, remuant cette dernière, les chemins devenant boueux et glissant, le même soir, elle s'arrêta seulement, laissant les dernières larmes du ciel ruisseler sur les armures, les lames, et les têtes des porteurs de guerre sur Maela'Ssat. Pendant que les libérateurs tentaient de se reposer, Aenethia se fit soigner par de nombreux moyens, dont deux potions de régénération, une la veille à base de sang de Troll, une seconde plus artisanale qui ne passa pas très bien avec la précédente, ainsi que des soins venant d'Ewan Stanfild, elle pouvait alors se remettre sur pied, un peu brassé néanmoins. Il ne fallait qu'à peine le temps qu'elle sorte de la tente le soir même, que le camp se figea sur place en entendant un cor résonant par trois fois, une alerte.. ! Après une minute il retentit une seule fois, coupé net par on-ne-sait-quoi.. Blanchécume envoya les Libérateurs sur-le-champ avec les renforts prévus sur le plateau, là où le son grave provenait. Plus l'ascension se faisait pour rejoindre le campement provisoire, plus les heurts, les éclats de l'acier et les rugissements guerriers étaient intenses.

Les Nagas avaient pris de court les renforts, ils étaient déjà là ! Ils dévalaient de la pente qui mener aux ruines, une petite armée décidé à repousser l'envahisseur, les mercenaires tentaient tant bien que mal de repousser les troupes, mais avec les alliés, c'était enfin envisageable. Alexandre était déjà dans la mêlée depuis le début du combat, légèrement blessé, mais tenant le front. Les alliés repoussèrent les nagas en levant leur bouclier, se protégeant des volées de flèches adverse jusqu'à atteindre la pente, là où ils seront à l’abri des tires ennemis qui serait trop risqué pour les Nagas. Les mercenaires poussèrent les nagas sur le champ de bataille étroit, les corps tombant dans le ravin proche, glissant à cause de la boue, le sang coulant, se faufilant dans les flaques et se mêlant à la terre. Le chant du combat résonant, les coups s'échangeant, les mercenaires parvinrent à atteindre le plateau, les nagas prenant la fuite pour former une ligne de bouclier, plusieurs cuirassés armés de bouclier et de lance tenaient la position, se préparant au combat, les murailles des mercenaires de Blanchécume venait défier celles de leurs adversaires, les tireurs prenaient positions, visant les nagas grognant de haine et de rage, une seule minute longue et horrible figea une nouvelle fois les deux camps, un silence de mort, aussi silencieux que le baiser mortel d'une vipère, glaçant les vertèbres, le souffle de chaque combattants lâchèrent une petite fumée blanchâtre fine. Alexandre donna l'ordre de la charge, la clameur du combat reprit cour, une percée fulgurante précédé par une volée de flèche viennent à rompre la ligne des Nagas, un mur bien faible, les guerriers se dispersant sur un champ de bataille plus vaste cette fois, il n'y avait plus de ligne, seulement des points bougeant dans tous les sens, Sunnevah se fit remarquée durant le combat, mais également Alexandre, malgré la fatigue ces deux machines à tuer tournaient à plein régime, fendant les crânes, tailladant comme le vent, aussi proche de la mort que l'est le glacial frisson parcourant l'échine au moment où l'enfer s'ouvre à vous.
Les fracas des lames résonnaient tels des tambours de guerre.. A tour de bras les Nagas tombèrent sous les coups des prouesses guerrières des Mercenaires, les derniers naga battirent encore vers les ruines. Les mercenaires marchaient comme un seul homme armé du courroux d'un titan, rien ne semblait arrêté leur soif de sang et leur ivresse de combat.


Ils se mirent alors à continuer leur progression jusqu'aux ruines, là où les derniers Nagas du plateau se réunifièrent au fond de ce dernier, les mercenaires s'arrêtèrent, observant les survivants, la plupart étaient maladifs, sûrement à cause de leurs eaux empoisonnées.. Une silhouette féminine plutôt grande se déplaça entre les autres Nagas, elle était en armure de bataille, armée de deux lames, c'était l'une des cibles, c'était Naloath, elle demanda un duel, beaucoup se posèrent des questions, c'était quelque chose de stupide, mais pas tant que ça.. Elle espérait que leur chef se montre et qu'elle ait une occasion de le tuer et d'ainsi gagner une chance de remporter les prochaines batailles, et Alexandre se montra, on le prit pour un fou, un idiot, " Défier ça ? ", mais venant de lui on comprit vite qu'il avait le même but, avoir une occasion de tuer leur chef facilement qui se mit à découvert. Il ordonna à Aenethia de tirer une flèche sur le Naga si ça se passait trop mal, et à Maldan d'envoyer les troupes lorsque ça dégénère, il n'était pas fou au point de se suicider en servant d'appât, mais assez pour tenter un plan aussi dangereux pour sa propre vie au profit d'une victoire.


Les deux duellistes prirent leurs armes, Naloath observa son adversaire de ses yeux courroucés, emplit d'une haine certaine, elle prit l'initiative du combat et chargea le guerrier avec ses deux lames, il bloqua la première et parvint à se déplacer sur la droite, mais la seconde marqua son bras d'un fin fil rougeâtre. Alexandre tenta de riposter en la repoussant puis avec deux coups circulaires enchaînés, mais la fatigue gagnait Alexandre depuis bien longtemps, Naloath parvînt à contre les deux coups, elle s'essaya à un coup vertical puissant retondant, mais malgré sa fatigue, le jeune guerrier bloqua le coup, si il voulait gagner, il devrait se surpassé.. Les mercenaires encouragèrent leur champion qui était en mauvaise posture, les Nagas firent de même pour le leur..
A ce moment là, où Alexandre était sur le point de rompre sous la force de son adversaire, il dévia la lame puis repoussa cette dernière qui ne fit que reculer de quelques pas. La dirigeante de l'île offrit un coup double ascendant en cercle lunaire en tordant son corps, la seconde lame suivant la précédente, son ennemi esquivant sur la droite, il revient avec un coup circulaire vers son ventre, il laissant à son tour une ligne sanguinolente, une clameur reprit cour lorsque Mornoiseau sembla reprendre du poil de la bête. La créature écailleuse en armure chargea de nouveau sur lui en croisant ses lames vers son torse, mais il tenait encore le coup et passa sous ses lames en avançant également sous son flanc gauche, il ne fit qu'érafler l'armure de la Naga, cette dernière qui, en se retournant, donna un coup de pommeau dans le visage d'Alexandre, puis elle voulu en finir en venant le décapiter avec un coup rapide et vif, mais malgré sa détermination, Alexandre bloqua le coup et donna un coup d'épaule à cette monstruosité et le temps s'arrêta net dans les deux camps lorsqu'il plongea sa lame à travers son ventre, ressortant de l'autre côté, il la retira d'un coup et venu coller son épée sous sa gorge et poussa à deux mains pour la décapiter sauvagement, sa tête vola, et heurta le sol... Il prit ce qu'il restait de Naloath, et il la jeta aux pieds des troupes qu'elle commandait, ils étaient démoralisés, abasourdis, assommé par l'idée qu'un tel sort funeste soit accordé à leur championne... Et pourtant c'est ce qu'il se passa.. Alexandre se retrouva seul au milieu des deux camps, et il pointa les Nagas de sa lame, ordonnant : " Tuez-les tous, jusqu'aux derniers " ! Et c'est ainsi que la charge reprit avec le rugissements des mercenaires qui foncèrent sur eux en passant de chaque côté de Mornoiseau, épuisé, mais encore debout.. Les Nagas s'armèrent de désespoir et d'assez d'audace pour défendre leurs terres, ils firent seulement quelques morts, les derniers résistant tombant sous les lames de l'envahisseur, les vainqueurs, les porteurs de mort.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Libérateur
Libérateur

Messages : 10
Age : Adulte
Métier : Imprévisible

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Terminé] Le raid sur le sanctuaire de Maela'ssat   Jeu 23 Mar - 0:59

Résumé "Maela'Ssat" Sang et boue 4/5


Citation :
Cinq pénibles jours passèrent sur le plateau puant la mort, envahit par le sang et les insectes, il fut très difficile de se reposer correctement dans ces ruines où les vainqueurs de la dernière bataille s'étaient installés dans cette zone, renfermant les maudits Nagas dans leur dernière demeure qui sera bientôt leur tombeau. Les mercenaires ont réussit pendant ces derniers jours à établir un périmètre de chasse dans une jungle vierge recouvrant une partie de l'île, les dernières patrouilles adverses ne pouvaient pas vaincre les guerriers.

Pendant que les insectes dévoraient les cadavres ainsi que les vivants avec de nombreuses morsures et piqûres pour ceux qui n'étaient pas prêt, la Jungle attendait trop paisiblement le dernier combat qui allait bouclé ce raid pénible et infernal, Main-de-l'Ettin et Blanchécume, ainsi que Mornoiseau sur son plateau, se préparaient à la dernière bataille. Plus rien ne sortait du sanctuaire qui était devenu l'ultime bastion Naga.


Le soir du sixième jour tomba, tandis que Mornoiseau préparait son attaque sur le flanc, un cor résonna, un autre différent et plus proche a répondu à celui-ci, la bataille commença. Ni une ni deux, les mercenaires dévalèrent la route pour rejoindre le flanc du marécage où le combat final s'était amorcé, ils prirent part aux hostilités en perçant de plein fouet le côté droit des troupes nagas, et ensuite à revers, les forçant à prendre retraite, ce n'était pas un front commun, mais amas de guerriers se battant partout dans le marécage.
Le cor Naga retentit, et les poissons fielleux battirent en retraite. Pendant que les Libérateurs se rassemble, victorieux de l'attaque à revers, leurs alliés poursuivirent le combat jusqu'aux escaliers du temple, faisant le passage pour ceux derrière. Les cadavres tombant de part et d'autre des hauteurs, grimpant dans le relief montagneux, hurlant jusqu'à un son sourd venait remplacer ces sinistres cris. Leur ascension était fulgurante, ils ne mirent pas trop de temps à rejoindre le surplomb là où des gardes en armure plus différente attendaient les mercenaires, l'élite de Maela'Ssat, et ils faillirent avoir raison de quelques-uns des libérateurs, dont Clerâ. Ce combat fut rude et coûteux, mais encore une fois ils parvinrent à surmonter cette épreuve du destin. Comme prévue, ils ouvrirent deux brèches à l'aide des gobelins, une à l'est et l'autre à l'ouest et ils entrèrent à l'intérieur du bastion où se livra une bataille simple, la plupart des survivants étaient tous empoisonnées, les libérateurs prirent directement la rampe pour atteindre l'étage où ils virent Serloan, leur dernier adversaires ainsi que quelques élites qu'ils réussirent à vaincre. L'ultime adversaire était malheureusement plus que fort, bien trop pour les libérateurs, il invoqua deux élémentaires furieux aqueux, parcouru par des veines électrifiés qui se jetaient dans la mêlée pour paralyser plus d'un libérateurs, tandis que Serloan avait déjà presque tuer Clerâ et Gabriel au début du combat, il envoya ce dernier par dessus le rebord, il tomba dans un puits très peu profond où il s'écrasa, deux autres le rejoignirent rapidement, Bjornreik ainsi que Clerâ. Durant le combat le commandant perdit connaissance comme Lyra Reggad ainsi que Prudence qui fut en très mauvaise posture face à un de ces élémentaires d'une puissance rare. Serloan Vice-Gueule glissait entre les rangs, esquivant et encaissant de nombreux coups, mais pas tous, au bout de longs échanges, il tomba en avant, puis en se relevant un sort violent s’abattit sur son torse, le projetant vers l'arrière, sans vie. Après ce combat, il n'y avait que Sunnevah, Aenethia, Carmène, Shiaky la druidesse qui restèrent debout ainsi qu'Alexandre qui ne fut pas des plus utiles lors de l'affrontement ultime, distrayant néanmoins les élémentaires, tentant d'aider ceux aux sols à cause de ces monstres aqueux qui retournèrent à la postérité une fois que Serloan s'éteignit.

Résumé "Maela'Ssat" Par vent et marée 5/5

Citation :
Le lendemain du raid, tous regroupèrent le précieux butin, se préparant à rentrer aux navires, mais une nouvelle de dernière minute troubla les libérateurs, en effet, les Kaldoreïs se rebellèrent et refusaient de payer, ils voulaient partir sous peu, mais ce n'était pas le même avis qu'avait Alexandre. Les guerriers rentrèrent plus rapidement à l'ancien bastion, traversant un marécage jonché de cadavres, partout, des bêtes de sièges, des Nagas, des alliés, des amis et de nombreuses flaque de sang mêlées à la boue.


Une fois aux abords du rivage, ils virent les elfes tenant en respect les quelques mercenaires encore présent, en voyant les libérateurs arrivés avec les renforts, ils prirent la fuite à bord de leur navire en balançant une volée de flèche une fois à bord, mais rien n’arrêtait l'appel de l'or volée. Ils montèrent sur le navire de Morgrom et vinrent prendre en chasse les fuyards sur la mer, il n'a pas fallut très longtemps avant qu'ils les rattrapent, le vaisseau étant conçu pour être résistant et être rapide.


C'est dans des beuglements et dans le craquement du bois et le rugissement des fusils que les hostilités commencèrent, les elfes n'avaient aucune chance, leur mât se brisa et tomba à l'eau pendant que les orcs rapprochèrent le navire à l'aide de grappins. L'abordage suivit après un court répits, mais les elfes n'avaient tout de même aucune chance, la poudre et la braise montaient aux narines tandis que les cadavres des traîtres s'accumulèrent, les mutins perdirent le combat face à la fureur des mercenaires obsédés par l'or qu'ils venaient reprendre, le capitaine lui-même n'a pas tenu trente seconde face à eux, et pourtant il était doué. Les mercenaires reprirent leur bien et remontèrent sur l'autre bâtiment, ils l'éloignèrent légèrement puis ils le mirent à feu et à sang, littéralement. Pendant qu'ils quittèrent les lieux de la bataille maritime, les dernières traces des mutins se firent engloutir par Neptulon.


Malgré toute cette agitation et ces morts, les mercenaires étaient encore une fois victorieux, et récompensés par Azeroth qui offrit, au bout de quelques heures de navigation, un magnifique couché de soleil à l'horizon, un ciel orangé mêlée aux reflets de l'eau, et du ciel illuminé par sa splendeur, au loin, droit devant, une île déserte se dessinait, tandis qu'à l'arrière les voiles de Blanchécume apparaissaient, rattrapant le retard. Ils accostèrent ce petit coin de paradis vide de vie, de végétation, d'insecte, ou encore de Naga, enfin tranquille, ils prirent le temps de se reposer avant de reprendre leur part du butin, repartant ensuite pour Havrefiel à l'aide d'un portail d'un des mages, la suite du voyage fut sans encombre, ils se firent leur adieu sur le sable chaud tandis que certain profiter de cette eau salée. Un repos bien mérité s'imposait..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Terminé] Le raid sur le sanctuaire de Maela'ssat   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Le raid sur le sanctuaire de Maela'ssat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Raid Terminé
» Le buff raid de Varian Wrynn
» Pour améliorer nos raid
» [RAID] La Compagnie KOUBAK ®
» [Raid] du 31 Mars au 1er Avril (non c'est pas une blague)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration de Havrefiel :: Caserne des Libérateurs :: Panneau d'affichage-
Sauter vers: