AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 [10/03/37] Sauvetage de Clerâ Walendrill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Visiteuse
Visiteuse

Messages : 27
Age : 762 années.
Métier : Chieuse à temps plein
Localisation : Hurlevent
Déteste : Les cons.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [10/03/37] Sauvetage de Clerâ Walendrill   Sam 11 Mar - 2:56

Citation :

Rapport de mission du 10/03/37
Rédigé par Aenethia Chantevent

Objectif(s) :
Mission en urgence du sauvetage de Clerâ Walendrill

Troupes déployées :
- Sergent Aenethia Chantevent
- Liberateur Alexandre Mornoiseau
- Liberateur Gabriel Delsham
- Liberatrice Sunnevah Kinckerry
- Habitante Thalia Stanford
- Guerisseuse Kateia Fandu do'ra

Faits :



Je venais d'arriver à Havrefiel afin de profiter d'une Sombrebière d'Ella quand je fût assaillie par Gabriel qui me montra un bout de lettre, apparemment écrite de la main de Clerâ, disparue il y'a quelques temps. Une lettre bien étrange d'ailleurs, parlant du fais qu'il y ai un risque que notre disparue soit possédée, afin d'être utilisée à des fins d'assassinats par un démoniste ? la Légion ? Maintenue captive dans une ferme, qui pourrait elle même être un piège... Quoi de mieux afin de lancer une belle mission de sauvetage ?! Je questionnais Gabriel à propos de tout ça, m'avouant qu'elle pourrait très bien être maintenue captive dans la ferme au sud d'Havrefiel.

A la vingt et unième heure, j’ordonnai le rassemblement des troupes, voyant avec surprise notre tanneuse Thalia et son amie Kateia, venir pour participer à cette mission de sauvetage, plus on est de fous plus on rit ! J'expliquai rapidement la situation aux troupes présentes et mettre un plan d'attaque avec Alexandre. Nous sommes vite partis par la suite d'Havrefiel, n'ayant pas grande route à faire afin de rejoindre notre lieu de mission, juste de l'autre coté du chemin.



Une fois sur place, nous avons fait une observation rapide des lieux, dévoilant à notre vue les vieux champs ainsi qu'une maison et une grange. Dans les champs se trouvent deux portails démoniaques inactifs. Prenant les mots de la lettre au sérieux, nous ne nous sommes pas aventurés à travers champs, afin de palier à de possibles pièges, préférant la ruse, nous contournons le domaine le long de la forêt jusqu’à arriver à proximité de l'habitation. J'ordonnais aux autres de se cacher tandis que Thalia me couvrait de son arc, je m'approchais de la battisse pour regarder à l’intérieur via une fenêtre, je pu voir la silhouette d'une femme attachée sur une chaise. Je suis revenue voir les autre pour faire part de ma découverte. Seulement la présence de ces portails mettaient toujours en péril cette mission, la décision fut  prise d'essayer de les détruire. Nous continuâmes notre chemin vers la grange, malheureusement, toute reconnaissance  à l’intérieur fut entravée à cause d'une barrière magique gangrenée. Puis tout à coup, un étrange bruit se fit entendre... Un des portails venait de s'activer.



Dans la précipitation, il fut décidé que ce soit Kateia qui s’occuperait de les refermer, étant la seule à avoir des pouvoir pour gérer cette lourde tache, tandis qu'Alexandre décida de partir seul pour distraire les ennemis potentiels qui pourraient sortir de la grange. Il parti mais rien ... rien ne se passa, personne ne sorti de cette bâtisse délabrée, la surprise s'empara ensuite du groupe quand le portail actif ne cracha qu'un simple Diablotin au rire strident. Notre martyr Mornoiseau essaya de dialoguer avec lui, pour savoir le nom du maitre mais il n'obtient que pour seule réponse un ricanement de la part du diablotin, il reposa la même question qui lui valu une boule de feu ! Suite à cette attaque Thalia et moi même avons décoché une flèche chacune sur le diablotin, le tuant. Kateia de son coté essaya de détruire le portail en le faisant ployer sous le poids de grosses racines, mais ne réussi qu'a activer un système de défense, des flammes gangrenées léchèrent les racines invoquées, empêchant toute destruction et hélas, le deuxième portail s'activa ensuite. Sunnevah essaya de lancer sa grenade sur l'un des portails, sans grand succès, semblant juste l'affaiblir un peu. Nous avons rejoins Alexandre dans le champs et avons pris la direction de la maison, celle où Clerâ etait retenue captive quand soudain ... un mur de flamme entoura tout les contours du champ, nous prenant au piège.



J’eus juste le temps de placer mes hommes qu'un des portails cracha cinq chiens de l'enfer qui nous chargèrent sans attendre, le combat fut rapide mais aussi difficile, l'agilité de ces bêtes rendant les coups difficiles et la défense encore plus ! Mais la victoire fut notre et Kateia en profita pour détruire le premier portail, l’énergie qu'il a consumé retirant sa barrière de flammes. Notre joie fut de courte durée car la seconde porte d'invocation cracha à son tour deux Gangregardes. Un autre combat s'engagea, même avec le nombre à notre avantage, les coups portés à notre encontre furent rudes mais heureusement les assauts qu'on rendait l'étaient encore plus ! nous nous débarrassons de ces emmerdeurs de première et Kateia fit de nouveau son travail, détruire le second portail ! Enfin la fin des malheurs et le début de la libération de Clerâ ? Helas non.



A peine que nous nous sommes retournés vers la maison qu'un troisième portail fut invoqué, menant avec lui l'apparition d'un Eredar et de son Garde-Funeste ailé ! Il nous proposa un petit jeu. Il fit apparaitre devant nous et ligotée : Clerâ, la menaçant de la tuer si nous tuons pas rapidement le Garde-funeste qui l'accompagnait. Comme à notre habitude une nouvelle bataille eu lieu, nous dévoilant une belle surprise, Gabriel est un worgen. Surement la colère de voir Clerâ ainsi. Sunnevah, Gabriel et Alexandre lancèrent plusieurs assauts répétés contre lui tandis que moi et Thelia le dardions de flèches. Kateia de son coté nous offrait des sorts de soins ou de vigueur pour poursuivre ce combat difficile. Il mourut enfin décapité par un Alexandre vindicateur. Notre attention fut tournée vers l'Eredar qui s'amusait à faire souffrir Clerâ durant notre bataille. Alexandre le chargea et offrit un magnifique coup d'épée qui le fit fuir dans sa dimension pourrie tandis que Gabriel sauta sur Clerâ pour la sauver des griffes de son tortionnaire.

La bataille finie, la troupe rentra au village pour soigner les blessures légères pendant que moi même et Sunnevah sommes allés voir dans la grange, découvrant des objets aussi corrompus les un que les autres, la décision fut prise de faire bruler cette grange jusqu'au fondations, profitant du spectacle et du repos qui suivit nous sommes rentrés quelques minutes après les autres quand soudain la chouette de Clera se posa sur mon épaule, avec un bout de lettre écrite en Eredar dans son bec. Je vais devoir prendre des cours si ça continue.

Fin de rapport,

Aenethia Chantevent.


Revenir en haut Aller en bas
 
[10/03/37] Sauvetage de Clerâ Walendrill
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Scénario] Le Sauvetage
» [RP] Opération sauvetage
» [Series] et hop....! sauvetage
» [Résolu] Besoin d'aide dans "sauvetage explosif"
» (a faire vivre) Sauvetage, et destruction d'un bastion M.O.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration de Havrefiel :: Caserne des Libérateurs :: Rapports & Comptes rendus-
Sauter vers: