AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 [Annulé] Wellan Oswald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wellan Oswald
Invité


MessageSujet: [Annulé] Wellan Oswald   Ven 6 Jan - 13:02

Citation :
Rapport de mission

Description de la cible

Nom : Oswald
Prénom : Wellan
Apparence physique : Wellan est de taille normal et n'est pas très musclé. Toujours couvert par une capuche que ce soit en extérieur ou en intèrieur. Il a les yeux Bleu foncé.
P.S. HRP : Je suis dysorthographe, excuser moi d'avance pour les fautes.


Faits observés

Jour 1 :
La personne se présente à une auberge d'Hurlevent et demande une chambre. Il a pour seul affaire un petit sac où il a rangé juste quelques affaires personnels.
Après s'être installé il n'a fait que regarder par le fenêtre pendant plusieurs temps. Quand il eut finit, il prit un livre et le lisa et alla se coucher après.

Jour 2 :
Il sortit dans la rue d'à côté très tôt le matin. Je décide de le suivre de loin car il a l'air lui aussi de chercher quelque chose, je ne voudrais pas qu'il me voit par inadvertance. Une Bande 4 personnes s'avança dans cette même rue eux aussi et notre homme les fixa un moment. Il se dirigea ensuite vers eux et bouscula celui qui semble être le chef de la bande. Ce dernier prit notre homme et un dialogue s'en suivit :
-Regarde un peu où tu marches sale bâtard, tu veux vraiment avoir affaire à moi dit le chef de la bande.
-N...N... Non v... voyons, c... ce n'ét... était pas m... m... mon intention répliqua notre homme presque en pleure.
-Suis-moi, et je vais t'apprendre ce qu'il en coûte de s'opposer à moi.
La bande emporta notre homme dans une ruelle pour lui apprendre le respect. Je pensais tout d'abord abandonné car c'était fichu pour lui mais j'ai quand même décidé de voir ce qui allait se passer.
A ma grande surprise, je vit 3 des hommes à terre et ensanglanté et le chef collé contre le mur avec Wellan en train probablement de l'interrogé avec un couteau sous la gorge.
Le chef de la bande était mort de peur et glissa un mot dans l'oreille de Wellan qui répliqua avec un rictus. Il tua le chef d'un coup de poignard direct dans la gorge et s'en alla avant que la garde n'arrive. Il rentrit dans sa chambre et n'a fait que lire le reste de sa journée.

Jour 3 :
Rien de particulier, il s'est promené dehors en ayant pris le soin de changé de manteau pour ne pas qu'on le reconnaisse et a observé tout le quartier commerçant pendant la journée.

Jour 4 :
Il stationna dans l'auberge où il s'est installé et observe tout le monde d'un oeil mais il n'arrive apparemment pas à me voir. Au soir un homme se présenta et demanda au tavernier s'il avait vu son frère et ces trois amis récemment. Le tavernier dit non et l'homme s'en alla doucement de la taverne. Quand à Wellan, un énorme sourir ce dessina sur son visage et il suivit l'homme venant de partir. Sur le chemin il ramassa une branche tombé d'un arbre et s'enroula dans sa cape et accoura près de l'homme. Ce dernier se retourna et Wellan s'arrêta et prit rapidement une voix roque en disant :
-Est c'que z'auriez pas 1 ou 2 pièces à d'nner à un pauvre homme, ou bon repas chaud j'dirais pas non monseigneur dit il en s'inclinant.
- Arrière manant, retourne coucher près des chiens.
Wellan sembla regarder à droite et à gauche et poignarda et l'homme qu'il suivait au beau milieu de la ruelle. Il n'y avait personne mais pourquoi ne pas le faire silencieusement comme les 4 autres ? Je ne sais pas. En tous cas, Wellan prit tous ce que l'homme possédait en s'en va en marchant tranquillement et en jetant un peu partout sa cape et plus loin son manteau couvert de sang et prit la direction opposée pour rejoindre sa chambre. Il passa le reste de la soirée enfermé à réfléchir.

Jour 5 :
Dans la jounée la nouvelle du corps gisant au beau milieu d'une rue se fit entendre partout dans la quartier et bien plus tard celle de son frère et ses acolytes. Wellan soupira et dit :
-Qu'est ce qu'ils sont lent à la garde ces temps si.
Il ne fit rien d'autre de la journée à part observer les personnes de sa fenêtre ou à lire.

Jour 6 :
Après s'être levé et avoir mit un manteau rouge et une épée, il sortit pour apparemment se promener. Au loin je le vit donner de l'argent à un pauvre garçon d'à peine 12 ans, on aurait dit un bon samaritain. Mais pendant ce temps quelqu'un entra dans sa chambre et fouilla ces affaires, avait-il vu le crime d'avant hier ? Je ne sais point mais cette personne ne sortit pas de la chambre de Wellan.
Il rentra un peu plus tard dans l'après midi et quand il était sur le point d'ouvrir la porte il s'arrêta net et observa la porte d'un œil avisé. Il se mit sur le côté ou la porte allait s'ouvrir et attendit quelques minutes en fermant les yeux. Il ouvrit la porte de là ou il était et un la personne qui était  rentré se jetta dans la vide devant l'entrée pensant que Wellan y était. Ce dernier le rpit à revers et le plaqua au sol en disant :
-Qu'est ce que tu viens faire ici mon coco.
- Tu crois vraiment que ta petite scène la nuit est passé inaperçue dit il en souraint, notre boss veut ta tête.
- J'espère que ma scène n'est pas passé inaperçue ça m'aurait empêcher de te capturer dit il en ricanant doucement, maintenant tu vas me dire tous ce que tu sais ou je peux t'assurer que tu ne sortiras pas d'ici avec tous tes membres.
- Tu peux toujours crever dit il en essayant de cracher sur Wellan
Ce dernier esquiva le cracha et mit le couteau sur une phalange. L'homme à terre ne joua pas les durs plus longtemps et commença à lui chuchoter des choses à l'oreille que je n'ai pas pu entendre.
Soudain j'entendis la garde d'hurlevent entrer dans l'auberge et monter par ici. Wellan relacha l'homme mais ce dernier tenta de le poignarder. Au lieu d'esquiver, il prit le poignée de de son agresseur et s'enfonça lui même la dague dans l'épaule gauche en criant de douleur de toutes ces forces. Après avoir entendu ça la garde se hâta et arrêta l'agresseur. J'ai pu en entendre un dire à Wellan:
-Une chance que ce jeune garçon ait entendu des bruits étranges monsieur, un peu plus tard et vous seriez mort.
-Je vous remercie dit Wellan en prenant un apeuré.
Ils l’emmenèrent se faire soigner par un prêtre puis ils l'ont laissé s'en aller car il n'avait aucune suspicion contre lui surement. Dés qu'il fut dans la rue, il nota quelque chose sur le bout de papier et prit le chemin vers la vieille ville. Il s'arrêta devant une maison et attendit longtemps devant jusqu'à l'aube.

Jour 7 :
Je n'ais pas fermé l’œil de la nuit et notre homme aussi, il baille un instant avant de se re-concentrer devant cette maison. Une femme sortit, on aurait dit une péripatéticienne. Wellan se hâta devant cette femme et lui glisse une pièce d'argent en lui chuchotant quelque chose à l'oreille. La femme pointa la cheminé du toit et s'en alla sans demander son reste. Wellan alla se planquer dans la ruelle la plus proche et s'y installa un instant. On aurait dit qu'il préparait des bombes. Dés qu'il eut fini il jeta un sac de poudre vers la cheminée mais rien ne se passa. Il jeta ensuite un petite bombe fumigène avec une mèche de feu. Une explosion de fumée se produit provoquant un mouvement de panique dans la rue. Un homme sortit de la maison en toussant et Wellan l'embarqua en profitant de la fumée et de la panique pour ne pas se faire remarquer. Il l'embarqua dans la même ruelle caché par la fumée et je suis arrivé à entendre cequ'ils ce sont dit:
-C'est donc toi dit l'homme en train de tousser.
-Oui, c'est exact et tes hommes de mains ne viendront pas te sauver, il n'y a plus que toi et moi.
-Q... Que veux tu ?! De l'or ?! J'en ai assez !
-De l'or ? Oui j'en veux mais ce n'est pas seulement ça que je vais te prendre, je vais aussi m'accaparer ton business sur la vente d'organe !
-C... Comment le sais-tu ?! dit l’homme sur un ton appeuré.
-Si je veux savoir quelque chose, je le saurais tôt ou tard c'est tout mais ce n'est pas ton plus gros soucis maintenant, vois-tu il ne peut malheureusement qu'en rester qu'un.
Il poignarda trois fois l'homme dans l'abdomen et s'en alla comme si de rien était.
Il rentra ensuite à l'auberge n'en ressortit que  quelques heures plus tard pour aller observer les "cargaisons" de sa dernière victime.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Annulé] Wellan Oswald
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La reserve d'alcool du palais impériale (PV:Oswald +1 libre)
» Vol de Swiss annulé: le copilote n'avait pas son permis !
» Wellan
» Adololz mage [annulé]
» Le ROI Oswald? Et ouais ♫ [Finish ☻]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Confrérie Sombrelame :: Rejoindre la Confrérie :: Candidature refusée-
Sauter vers: